Visite de 2 boviducs au GAEC des Chênes à Plougonven

Le 10 Septembre le groupe Herbe s’est rendu à Plougonven, au GAEC des Chênes. Cette exploitation laitière (90 VL – 135 ha) a choisi d’optimiser l’accessibilité à tous les blocs de pâtures grâce à l’aménagement de 2 boviducs. Le premier a été construit il y a deux ans et passe sous une voie communale. Le second a été construit l’année dernière et passe sous une route départementale. Un troisième est en projet.

Boviduc sous départemental

Boviduc sous route départemental (Plougonven)

 

Les passages de route pour atteindre les différents blocs de pâtures avec le troupeau laitier nécessitaient beaucoup de temps et d’être forcément à plusieurs ( 2 à 3 personnes), avec une difficulté plus importante les week ends quand le personnel est réduit.

L’installation de ces boviducs a permis de gagner du temps et de faire des économies :

  • un gain de temps (jusqu’à 1 h par jour voire plus) et plus de disponibilité (les vaches partent seules dans les pâtures après la traite), et une diminution des temps de fauche du fait de l’augmentation du pâturage.
  • Plus de sécurité pour les exploitants, moins de route à traverser
  • Economie : les parcelles étaient déjà pâturées mais plus souvent valorisées en fauche, économie de carburant, investissement plus rentable que l’achat d’une nouvelle autochargeuse initialement prévue, plus d’herbe valorisées, moins d’intrants, diminution de l’achat de paille et meilleure valorisation des déjections (Bilan carbone de l’exploitation amélioré).

Il est possible de faire un calcul de rentabilité, et bien souvent la construction d’un boviduc est amorti en quelques années.

Les exploitants ont sélectionné une entreprise qui a de l’expérience dans ce type d’aménagement, et ont suivi de près la réalisation de l’ouvrage (TP : Gilles Guillou St Hernin, et plaques de béton fourni par l’entreprise Urvoy de Bégard). Le boviduc doit resté lumineux pour que les vaches passent sans difficultés et l’empruntent sereinement, sans coude à l’entrée ou à la sortie, un fond anti-dérapant peut aussi être installé. Des drains sont à prévoir pour l’évacuation de l’eau du fond des boviducs, la longueur des drains est à adapter en fonction de la pente et de la longueur du boviduc.

Un accompagnement tout au long de votre projet

Les techniciens de bassin versant du Syndicat de l’Horn( https://smhorn.fr/contact/ ) peuvent vous accompagner sur la réflexion du projet, vous guider dans les démarches administratives et les aides financières possibles (PCAEA, Aide à l’investissement plan algues vertes, aide communale…). La Chambre d’Agriculture peut aussi réaliser un appui technique notamment pour les plan de l’ouvrage. Les techniciens de la chambre d’agriculture ont ainsi rédigé une note récapitulative des démarches et étapes de construction des boviducs, vous pouvez le télécharger ici  https://smhorn.fr/wp-content/uploads/2020/09/2020-fiche-amenagement-boviduc-CR.pdf

thumbnail of 2020 fiche aménagement boviduc CR

eleifend sed dictum venenatis ut leo. mi, ultricies commodo massa elit.